• HARPER'S BAZAAR UK, Aout 2011

    " Emma Watson est en marche au milieu d'un champ de boutons d'or et de marguerites, tachetée par le soleil et vêtue de blanc, dans un jour d'été Anglais. "Vous êtes un pissenlit!" affirme l'équipe autour d'elle pour ses photos de mode, lance comme un encouragement. "Bonjour, Fleur!" dit le photographe Alexis Lubomirski, du haut de son échelle. Emma Watson sourit béatement, avec de grands yeux brillants sous son cuir de coupe androgyne, mais après une conversation avec elle, cela nous révèle rapidement que sa tête n'est pas pleine de bêtises et de frivolité. Au cours du Shooting, elle possède l'image de l'innocence d'une sirène aux cheveux noirs "vampire", tout en nous parlant de mode, du commerce équitable, du féminisme, de Kazuo Ishiguro et Catherine d'Aragon. Pourquoi, à 21 ans, Watson, une des filles les plus instantanément reconnaissables dans le monde, est une force impossible à ignorer? Meme si elle n'a pas entièrement termine son evolution, elle est sur le chemin de la maturité. Cependant, il est difficile de ne pas se sentir maternelle envers elle, du moins pour quelqu'un comme moi qui a des enfants du même âge, qui l'ont regardé grandir à l'écran dans le rôle d'Hermione Granger dans les films Harry Potter: "Hermione a toujours été mon perso préféré, la plus intelligente fille de Poudlard, courageuse, fidèle et volontaire" - Voici les mots de l'auteur JK Rowling. Emma rejoint le casting à l'âge de neuf ans, elle a joué dans la série tout au long de la dernière décennie, avec le dernier film qui est sorti en Juillet, sa vie n'est pas si inextricablement lié au développement du film, ou il est tout de meme un peu difficile de dire où se termine Hermione et ou Emma commence. "J'y pensais justement l'autre jour" dit-elle après avoir termine sa seance photo, nous allons donc nous asseoir sur un banc dans le jardin de la Maison Petersham avec une tasse de thé: "Je me demandais sur le tournage , ce qu'Hermione a bien pu me transmettre et ce que j'ai pu, pour ma part, lui apporter." Watson n'a pas de réponse définitive, mais c'est une question qui lui tient a cœur. Trois jours avant notre rencontre, elle faisait publier un démenti catégorique sur son site concernant sa récente décision de prendre une pause dans ses études à l'Université Américaine de Brown, que cela n'avait rien avoir avec l'intimidation, que les médias ont suggéré récemment. "Je n'ai jamais été victime d'intimidation durant toute ma vie ... " réaffirme-t-elle pour moi, avec une colère tranquille, et répète qu'elle n'a pas encore décidé quoi faire en Septembre. "Comme beaucoup d'autres étudiants, je pourrais passer ma troisième année à l'étranger." Jusque-là, son agenda regorge d'engagements: promouvoir le dernier Harry Potter (Harry Potter et les Reliques de la Mort: Part 2), un second rôle dans "Ma semaine avec Marilyn" (où elle joue une assistante de Marilyn Monroe interprétée par Michelle Williams), elle sera, aussi, la nouvelle ambassadrice de Lancôme le visage du dernier parfum de la marque Tresor Midnight Rose, une campagne photographiée par Mario Testino, et le tournage de son dernier rôle dans The Perks of Being a Wallflower d'après le roman de Stephen Chbosky. Ce nouveau film, qui aborde, entre autres choses, la maltraitance, et la dépression suicidaire. "Je pense que c'est extrêmement important que ce film soit réalise, Etienne reçoit régulièrement des lettres de gens qui disent lire The Perks et que ça a littéralement sauvé leur vie. J'ai lu le script en entier et en une seule fois, ce fut émouvant... les problèmes auxquels les adolescents doivent faire face, les vrais, ceux tellement effrayant que personne ne veut vraiment en parler." Emma décrit son personnage comme une fille "bien et très douée pour s'amuser», mais Watson est capable d'identifier le cote sombre de l'absence totale d'estime de soi qui se trouve sous le vernis de la fille qui aime s'amuser. Mais pour en revenir a Harry Potter, Hermione reste une partie d'elle, ce qui n'est guère surprenant. Prenons un exemple; dans une scène-clé de Harry Potter et les Reliques de la Mort: Partie 1, dans lequel Hermione jette un sort qui efface la mémoire de ses parents pour les protéger contre le mal, les équipes ont utilise des véritables photos d'Emma. "toutes les photos disparaissent ce qui est horrible c'est presque pire que la mort, en un sens, parce que vos parents sont vivants, mais n'ont pas conscience de votre existence." Lorsqu'Emma Watson parle, c'est avec la voix d'Hermione: légere, avec politesse, mais intense à certains moments. Ses manières sont impeccables, elle dit merci à tous, et il y a une certaine modestie dans son comportement, ainsi que dans sa manière de s'habiller. Aujourd'hui, lors de l'interview, elle porte une paire ballerines noires de Zadig & Voltaire ("Les chaussures les plus confortables au monde, mais elles sont maintenant arrivées au bout"), un pantalon noir Gap ("Ils sont tellement bien que j'en ai acheté trois paires") et un haut en dentelle blanche sans manches ("Je l'ai acheté à New York quelques jours auparavant"). Avec sa peau pâle, ses sourcils sombres et parfaitement dessines, sa coupe courte lui donnant l'apparence d'Audrey Hepburn et Jean Seberg, mais avec tout de même la touche Watson comme l'a été dans la campagne de Burberry par Mario Testino. Testino souligne, d'ailleurs, sa capacité à communiquer "un mélange de qualités qui sont très rares, la fraîcheur due à son âge, le statut d'une Star et la pertinence actuelle de la vraie ... femme d'aujourd'hui." Christopher Bailey, directeur artistique de Burberry, est tout aussi respectueux: "Elle a une beauté classique et sans effort, et une modernité qui est parfait pour la marque", dit-il, "Mais plus que tout autre, elle est aussi attractive et intelligente." Alberta Ferretti, quant a elle, nous parle de sa "fiabilité", "fort caractère" et "persévérance": "Pour moi, Emma est la fraîcheur, l'intelligence, le professionnalisme, la féminité et un exemple ... idéal pour toutes les filles d'aujourd'hui." Emma Watson est trop intelligente pour prétendre que la mode est aussi bienveillante. "Elle peut être sauvage", dit-elle, "vous devez observer d'une certaine manière, et vous adapter à un certain modèle, mais c'est aussi la façon dont elle est produite." Son engagement à la mode éthique est évidente dans ses collaborations avec le label de la mode pionniere de l'industrie équitable People Tree et la Collection écologique d'Alberta Ferretti, montrant un niveau d'implication qui va au-delà de la simple association du nom à une marque. Anthony Waller, le directeur de People Tree, affirme qu'Emma a "absolument été présente à chaque réunion et a été impliquée dans toutes les décisions", elle a également fait un voyage dans les bidonvilles de Dhaka pour enquêter sur les conditions de travail. "Quand je suis allée au Bangladesh dans une usine où sont fabriqués les vêtements, j'ai trouve que cela était horrible", dit-elle, "Il y a un coût pour les vêtements bon marché, si les gens pouvaient voir les conditions inhumaines dans lesquelles ils sont faits.. je vous conseille de ne jamais acheter même dans un million d'années..."
    Si on tient compte de l'énorme richesse, une valeur de 24 millions de livres selon The Sunday Times Rich List, Emma Watson n'aurait plus besoin de travailler de toute sa vie, une réalité qui nous amène a discuter de sa décision de continuer ou non à Brown. "La seule raison d'aller au collège est de faire ce que j'aime, et apprendre des choses qui m'intéressent." Cela dit, elle semble loin d'être prête à renoncer à sa capacité de jongler entre différentes cordes. De son propre aveu, il n'y a jamais eu de place dans sa vie, pour un comportement approximatif, ses parents, tous deux avocats, ont réussi à l'Universite d'Oxford, ils se sont par la suite séparés quand elle avait cinq ans, donc Emma a appris à partager son temps entre différentes maisons. Née et élevée à Paris, Emma Watson et son jeune frère Alex, s'installent ensuite à Oxford avec leur mère Jacqueline. Le père Chris s'est remarié et vit avec sa seconde épouse, une ancienne nounou dans le nord de Londres, et a eu un enfant et deux jumeaux. Watson est scrupuleusement équitable envers ses deux parents, et leur famille élargie (le partenaire de sa mère a deux enfants). Mais l'Actrice reste aussi prudente, non seulement pour préserver sa vie privée, mais aussi peut-être comme une conséquence, pour ne pas dévoiler ses émotions: "En grandissant, ma famille, surtout mon père, était très stoïque", dit-elle, "J'ai appris à partir d'un petit rien, très petit ..." Emma cite tres volontier Kazuo Ishiguro etant un de ses livres préférés pour l'expression des conséquences de la discrétion. "Il y a un autre livre que j'ai lu quand j'étais très petite, celui sur Catherine , la première épouse de Philippe Gregory- Catherine d'Aragon, et je sais que ça paraît stupide, mais j'ai pensé je dois être comme elle. Elle a été la première femme d'Henri VIII et a survécu, après avoir été cruellement contrainte de divorcer, je me souviens que j'étais très inspirée." Malgré son manque d'expérience en tant qu'Actrice Miss Watson a été choisie parmi des milliers de prétendantes au rôle d'Hermione. "Elle était plus belle que l'était Hermione dans le livre", explique David Heyman, le producteur de Harry Potter, "mais elle était si concentrée, confiante et farouchement intelligente, tout comme Hermione l'a toujours été" Emma était déterminée à obtenir le rôle, même avant la première audience (qui a eu lieu à son école, l'École dragon à Oxford, l'une des plus prestigieuses dans le pays). Au risque d'être réductrice, le point qu'elle dit avoir hérité de son père est l'ambition: "Mon père est l'un des plus importants avocats internationaux dans le pays, essayer de discuter avec lui était un cauchemar, alors j'ai rapidement appris à être douee avec les mots"- Elle est très protectrice envers sa mère: "Ma mère est une femme étonnante, elle a demenage de Paris avec moi et mon frère après le divorce, travaillant à temps plein, et prenant soin de nous deux mais j'ai toujours voulu prendre soin d'elle .. Je ne voulais pas créer entre eux (ses parents) des problèmes." Au lieu de cela, elle semble être beaucoup plus disposée à être dure envers elle-même. Tout le monde s'attendait à ce qu'elle se rende à Cambridge pour la suite de ses études, mais à la fin, elle a décidé qu'elle avait besoin de quitter le Royaume-Uni. "Je me sentais soudain très claustrophobe... j'ai pensé que je ne pouvais pas rester ici que je ne pouvais pas me concentrer, que l'on ne me laisserait pas en paix." Lorsque l'on parle des propositions d'Hollywood Emma nous répond: "Ma mère me rappelle souvent que le bonheur est important, et à juste titre de me méfier des demandes d'Hollywood," Los Angeles me terrifie. Je suis certaine que si je devais faire de la gymnastique pendant quatre heures par jour, compter les calories de tout ce que vous mettez dans votre bouche, utiliser le Botox à vingt-deux ans et etre obsédée par mon apparence tout le temps, je serais devenu complètement dingue a en perdre la tête." Mais ce qui semble être la chose la plus difficile pour elle est de se laisser aller ou révéler toute forme d'agression. Ce qui n'est pas surprenant, après avoir consacré sa carrière à ce jour, à Hermione, dont la cause du bien est une question de vie ou de mort. Emma Watson admet d'ailleurs qu'elle se sentait "un peu" étrange et inconfortable alors qu'elle devait jouer le rôle de la Bad Girl pour le Shooting Harper's Bazaar: "J'avoue que que jouer un tel rôle ne me vient pas naturellement". La jeune Anglaise a ressenti un malaise similaire pendant un cours d'Art Dramatique a Brown lorsqu'on lui a demandé de montrer de la colère: "Mon professeur de théâtre a dit que le plus complique pour moi est de me mettre en colère. J'ai presque commencé à pleurer quand ils ont essayé de me forcer à me mettre en rage, je répétais que je ne pouvais pas et que je ne supportais pas de le faire." Mais nous pouvons être sûr d'une chose, comme Hermione, Emma Watson est assez courageuse pour faire face à des défis encore plus effrayants."

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :